Bienvenue sur le blog du Pôle Textile Alsace

Protechnic scelle les sièges en cuir des Ferrari

Protechnic scelle les sièges en cuir des Ferrari

By on 23 09, 2015 in L'actualité de nos adhérents

ProtechnicDéjà numéro un mondial du collage des cuirs utilisés pour les sièges des voitures premium, telles qu’Audi, Mercedes, Ferrari ou Bentley, le fabricant alsacien de solutions thermosoudées élargit son champ d’activité à l’aéronautique. « Après sept ans de R&D, nous venons de signer un gros contrat avec un constructeur d’avions, contrat qui court jusqu’en 2030 », se réjouit Emmanuel Roll, PDG de Protechnic. Airbus ? Boeing ? Le dirigeant n’en dira pas plus, lui qui a repris cette PME de Cernay en 2013 avec une poignée de cadres épaulés par bpifrance.
Issu de l’univers du textile, Protechnic déploie deux activités, l’impression de films plastiques aussi bien pour des revêtements de sol que des liners de piscine et la production de thermoadhésifs, dont les rubans adhésifs double face. L’entreprise travaille aussi bien pour des industriels de la confection, de la lingerie féminine que pour le bâtiment, l’éolien, les fabricants de coques de navire ou l’automobile, qui concourt, à elle seule, à 30 % du chiffre d’affaires. Les développements en cours portent sur l’assemblage des matériaux composites.
Pénétrer le marché chinois
Bien que spécialiste du collage à sec, la PME se targue d’avoir la gamme de solutions de thermocollage la plus large du marché mondial. D’ores et déjà, 92 % de ses ventes se font hors de l’Hexagone, dans une cinquantaine de pays, principalement en Europe, en Turquie, en Amérique et au Moyen-Orient.
Pour autant, pas question de délocaliser. Certes, Protechnic aura d’ici à la fin de l’année une petite unité de production à Shanghai, mais ce sera sur un créneau du collage différent. Et cette implantation doit surtout permettre, selon le PDG, de pénétrer le marché chinois et d’y vendre des prestations de collage.
« Notre usine de Cernay est compétitive, nous avons conçu nos outils industriels et protégeons nos technologies », insiste le dirigeant. Au printemps, la société a injecté 3,3 millions d’euros dans une nouvelle ligne d’extrusion gonflage à haute cadence. Et un investissement de 2 millions d’euros est programmé pour 2016. Protechnic va aussi ouvrir une filiale commerciale et logistique aux Etats-Unis. D’ici à 2019, la firme de 140 salariés table sur une croissance de 60 % de son chiffre d’affaires pour franchir le cap des 50 millions d’euros.

Article de Christian Lienhardt / Correspondant à Strasbourg |

En savoir plus sur http://www.lesechos.fr/journal20150902/lec2_pme_et_regions/02191264774-protechnic-scelle-les-sieges-en-cuir-des-ferrari-1149895.php?rLkWGml9mD3sAyxD.99#

Pour en savoir plus sur Protechnic, cliquez ici pour consulter leur fiche sur l’annuaire du Pôle Textile Alsace.