Bienvenue sur le blog du Pôle Textile Alsace

2 millions d’euros pour la transformation numérique des entreprises du textile

2 millions d’euros pour la transformation numérique des entreprises du textile

By on 22 03, 2017 in Actions de formations, Actualités, Sujets divers

Signature d’un Accord-cadre national pour la mise en œuvre d’un Engagement de Développement de l’Emploi et des Compétences (EDEC). Cet accord vise à faire du numérique une opportunité pour les entreprises et les salariés, développer l’emploi et préserver l’excellence des savoir-faire français dans les secteurs Textiles-Mode-Cuirs.

Cet EDEC est conclu pour la période 2016 – 2019 par l’ensemble des organisations professionnelles et des OPCALIA-Logoorganisations syndicales de salariés des 8 branches dans les secteurs Textiles-Mode-Cuirs : Textile, Couture, Habillement, Entretien textile – pressings/blanchisseries et industrie des services textiles-, Cuirs et peaux, Maroquinerie, Chaussure. Ces branches représentent 8 000 entreprises (dont 93 % de moins de 50 salariés) et 170 000 salariés. Le montant global de l’accord est de 2 M€, avec une contribution de l’Etat à hauteur de 800 000€.

Après plusieurs EDEC portant sur le maintien et le développement de compétences, cet accord Textiles-Mode-Cuirs, dont l’objet porte intégralement sur l’accompagnement de la transition numérique, est totalement novateur. Il s’agit de permettre aux TPE-PME et à leurs salariés de se saisir des opportunités offertes par la révolution digitale pour s’adapter en continu à leur environnement. Celle-ci transforme les modes de production, les relations clients-fournisseurs, les organisations et les pratiques professionnelles, avec un potentiel de développement inédit.

L’EDEC comporte des actions expérimentales : proposer aux entreprises un état des lieux de leur maturité numérique, créer une plateforme digitale RH au service de la stratégie des TPE-PME, développer la digitalisation d’outils pour favoriser la gestion de compétences et renforcer la formation interne et le transfert des savoir-faire.

Transformation des métiers

Premier type d’actions :

1.     Aider les entreprises à faire le diagnostic de leur « maturité numérique » et à élaborer une stratégie digitale sur les questions RH.

2.     Outiller les dirigeants de PME sur les opportunités ouvertes par le numérique, notamment en matière de transformation des métiers.

3.     Troisième axe : les petites entreprises de ces secteurs seront encouragées à utiliser les nouveaux outils numériques d’appui aux services RH, qui permettent de mieux recruter, mieux former les salariés. Donc l’accent est d’abord mis sur la digitalisation des services RH.

Le ministère, qui salue cet accord « novateur », espère qu’il va servir d’exemple pour d’autres branches. Plusieurs ont déjà entamé des discussions avec l’Etat pour être, elles aussi, soutenues dans la transformation numérique de leurs petites entreprises.

Cet accord-cadre valide un « engagement de développement de l’emploi et des compétences » (EDEC), un type d’accords qui permet d’accompagner les mutations économiques des filières, et notamment des plus petites entreprises. La plupart de ces accords ont pour objectif de développer l’emploi et de maintenir les compétences, celui-ci est le premier à mettre l’accent sur le numérique comme moyen d’y parvenir. Le budget de loi de finances 2017 prévoit 15,4 millions d’euros pour ces dispositifs EDE

Pour en savoir plus : site du Ministère, de l’Emploi, de la formation Professionnelle et du Dialogue social

La Presse en parle : L’Usine Nouvelle